ADSPO

 

 

Partager cette page

 

#3 Trouver son stage en période de covid-19

 

Portrait 3: Alae Taybi.
M1 Gouvernance Européenne.
Stagiaire en affaires publiques au sein de K4I Forum au Parlement Européen.


1. Est-ce que la pandémie a affecté votre recherche des stages ?

Oui effectivement, à cause du Covid-19, il y avait beaucoup moins d'offres que d'habitude, et dès qu'une offre est publiée, il y a facilement plus d'une centaine de candidats, chose qui augmente énormément la compétition entre les postulants.

2. Quelles étaient les dates de stage prévues ?

Il s’agit d’un stage de 3 mois à 6 mois, à partir de mars jusqu’au mois d’août. J’ai privilégié un stage de 6 mois afin d’acquérir le plus d’expérience possible.

3. Quel est ton parcours ?

J'ai fait une licence en Sciences Politiques et relations internationales à Sciences Po Rabat au sein de l'université Internationale de Rabat, ça a été une période très enrichissante et fructueuse qui m’a permis d’éclaircir et d’élargir mes visionsautant académique que professionnelle, notamment après mon échange Erasmus + à Istanbul. Parmi les cours que j’avais choisis, il y avait « Turkey and the European Union » et c’est grâce à ce cours que j’ai découvert ma passion pour les enjeux européens, surtout après un travail de recherche sur le conflit chypriote. Ensuite, j’ai intégré le Master Gouvernance Européenne qui me propose une formation pluridisciplinaire et multidimensionnelle, il s’inscrit dans une logique d’internationalisation. En outre, les modes d’évaluation sont sous forme de papers, de dossiers à rendre et de travaux de recherches et je me retrouve beaucoup plus épanouie et opérationnelle dans ce mode de pédagogie interactive.

Sur le plan professionnel, j’ai effectué un stage au Ministère des Affaires Etrangères au Maroc dans la direction de l’Union Européenne et de Processus Méditerranéens, j’avais réalisé ce stage juste après mon échange, j'ai tenu à le faire afin de le mettre en avant dans ma candidature de master. J'ai réussi donc à avoir un aperçu intérieur de la relation entre le Maroc et l'UE. En outre, j'ai contribué à de nombreuses tâches, y compris la rédaction denotes ministérielles, l’établissement de fiches-pays et d’un système de veille politique sur les principaux accords bilatéraux et multilatéraux entre le Royaume du Maroc, l'UE et leurs partenaires économiques communs.

4. Comment tu as réussi à trouver un stage en temps Covid-19 ?

J’ai commencé ma recherche très tôt, je voulais à tout prix faire mon premier stage de longue durée dans le domaine des affaires publiques dans le cadre institutionnel européen. Je voulais me démarquer du reste des candidatures étant donné qu’il y avait plus d'une centaine de candidats à chaque fois que je tombais sur une offre qui me correspondait, mais il s’est avéré que cette stratégie n’était pas productive. Mon deuxième mode de fonctionnement était d’être tout simplement rapide et efficace, c’est-à-dire de postuler dès qu’il y a une offre publiée avant qu’elle rassemble beaucoup de candidats. LinkedIn et Glassdoor m’ont énormément servi, j’ai utilisé l’option des « alertes » en précisant les mots-clés de ma recherche. Apres plusieurs candidatures, refus et entretiens, j’étais enfin sélectionnée pour un poste en tant que stagiaire en affaires publiques dans une organisation basée à Bruxelles.

5. Ou est-ce que tu vas effectuer ton stage ?

J’effectue mon stage à Knowledge4Innovation, il s’agit d’une organisation des affaires publiques européennes basée à Bruxelles. Knowledge4Innovation, aussi appelé le forum K4I du Parlement européen, a organisé plus de 500 événements au Parlement à Bruxelles. K4I rassemble également les décideurs politiques et les parties prenantes dans des débats sur l'avenir de l'innovation technologique en Europe. Après des centaines de débats, le Forum est bien implanté au Parlement européen et reconnu par les institutions de l'UE.

6. Quelles sont tes missions ?

Le rôle principal du stagiaire est d'aider à l'organisation d'événements et de réunions. Le nouveau mode opératoire de lobbying actuel est virtuel donc je mène plusieurs missions dans cette perspective. Il y aussi une très forte dimension de recherche par rapport aux dernières directives et politiques dans les domaines de la science, des nouvelles technologies et de l'innovation au niveau européen. Plus précisément nous travaillons sur « Horizon Europe », deep-tech/EIC, solutions digitales pour le développement durable et l’économie circulaire. Il y a certaines missions un peu techniques qui exigent des connaissances informatiques comme le maintien du site web et la contribution à la gestion des évènements virtuels. Enfin, j’effectue énormément de missions de suivi des dernières actualités et des activités européennes liées aux politiques qui concernent les domaines de l’innovation et du développement durable.

7. Quels effets la pandémie a-t-elle sûr la qualité de tes missions ?

Le lobbying est un métier où le relationnel et les échanges sont fondamentaux. Malheureusement, avec la crise sanitaire, il y a de moins au moins de rencontres. Cependant, il y a une nouvelle dimension des affaires publiques qui se développe de plus en plus et dont j’ai la chance de témoigner, c’est le lobbying virtuel qui est en voie de croissance accélérée.

8. Est-ce que vous avez des conseils pour ceux qui sont toujours entrain de chercher un stage ?

De savoir ce qu’on cherche dans un stage. Quand on connait les critères de ce qu’on veut dans un stage et qu’on a une idée assez claire et précise de notre projet professionnel, il est beaucoup plus facile de convaincre le recruteur. Il est aussi plus simple de chercher et de tomber sur des offres qui nous correspondent.
Il faut aussi savoir exploiter les plateformes de recherche de stage, il existe plusieurs fonctionnalités qui peuvent aider à trouver le stage qui correspond parfaitement à notre profil et à nos aspirations.


Alae Taybi (M1 GE)

 

16/04/2021

 
 

PLAN DU SITE :

POUR LES ADHERENTS :

L'annuaire des Diplômés
L'annuaire des étudiants
L'annuaire des DRH
L'annuaire des collectivités
L'annuaire des cabinets
Les offres d'emploi

NOUS SUIVRE :




  B.P. 48
38040 GRENOBLE CEDEX 9

  Tél.: 04.76.82.60.26

  Courriel : contact-anciens@iepg.fr

  Association des Diplômés de Sciences Po Grenoble © 2017-2021 - Mentions légales
Site déposé à la CNIL sous n° 712940. - Fichier enregistré à la CNIL sous le n° 571998.

NOUS SUIVRE :

 

  B.P. 48
38040 GRENOBLE CEDEX 9

  Tél.: 04.76.82.60.26

  Courriel : contact-anciens@iepg.fr

 

    Association des Diplômés de Sciences Po Grenoble © 2017-2021 - Mentions légales

Site déposé à la CNIL sous n° 712940. - Fichier enregistré à la CNIL sous le n° 571998.