Accueil | Contact |

Sciences PO Grenoble, 1er réseau,
après Paris, avec 13 500 diplômés !

 
IDENTIFIEZ-VOUS
Choisissez votre espace :
 
Espace diplômés
 
Espace étudiants
 
Espace pour les professionnels
 
 
Pas d'identifiant ?
Oubli de l'identifiant ?

 
Nos partenaires :

 

  « Un cadre du social au service du technique »

 

Romain ARNAUD, IEP 2009 PES, VTS

« L'Europe s'engage avec le FSE »...

Diplôme en poche en juin 2009, j'ai plongé dans le grand bain du Fonds social européen (FSE) dès le mois de juillet, au Conseil général de l'Isère, qui m'avait accueilli pour mon stage de fin d'études sur la mise en place du RSA dans le département. Mon attachement pour cette collectivité était tel que j'ai accepté un poste qui a priori ne me plaisait pas !
En réalité, même si les fonds européens paraissent complexes et technocratiques, le poste de chargé de mission FSE a été très formateur et m'a permis, pendant un an et demi, de développer de nouvelles compétences: mise en place de marchés publics (externalisation de missions), démarche qualité, processus, mobilisation de services ressources, etc.
Savoir que l'Europe, parfois lointaine, aide nos territoires, donne aussi du sens à son travail. En parallèle au FSE, j'ai pu poursuivre la généralisation du RSA sur le département, ce qui me donnait un peu d'air et m'éloigner temporairement des audits dont la Commission européenne (bien aidée par l'administration française il est vrai) a le secret !

Retour en terres dromoises...

Début 2011, changement de département pour un retour aux sources.
Originaire du nord-Drôme, dont je suis très attaché, j'ai été recruté pour un poste de responsable « politique de la Ville » à Romans-sur-Isère, ville qui dispose de nombreux atouts (raviole, pogne et chaussure!), qui a développé d'intéressants dispositifs en matière de politique de la ville et mis en place un projet de rénovation urbaine ambitieux.
Ce poste m'a tout de suite motivé car il m'a permis d'appréhender concrètement et globalement l'ensemble des thématiques d'intervention des politiques de la Ville : le social (pilotage et suivi de la programmation CUCS, suivi des politiques d'insertion), l'urbain (rénovation du quartier de La Monnaie) et le développement local (gestion urbaine de proximité, lien associatif).

Du social au technique

En parallèle à mon intégration romanaise, j'ai réussi le concours d'attaché territorial, ce qui a été un vrai déclencheur d'évolution professionnelle. Dans une collectivité de taille humaine, où la proximité a toute sa place, elle m'a permis de me faire « repérer ». Lors d'un mouvement interne début 2012, on m'a proposé de prendre la direction de la mairie annexe Est (mairie annexe de proximité où se situe notamment le quartier de La Monnaie), tout en conservant mes attributions liées à la politique de la ville. Se voir proposer une telle promotion à 25 ans est à la fois une reconnaissance mais engage un minimum de pression !
Je découvre, un peu plus chaque jour, un univers passionnant : espaces extérieurs (voirie, espaces verts), bâtiments publics, relation aux usagers, management de plus de 40 agents...
Aujourd'hui je suis bien à Romans, une ville agréable et une collectivité humaine et dynamique.

Le + de l'IEP Grenoble

C'est un peu cliché de le dire : Sciences pô nous donne de vraies capacités d'adaptation. On peut parfaitement piloter un dossier sans en être un spécialiste, il suffit souvent de faire preuve d'un peu de bon sens et de discernement !

Repères :
- Chargé de mission FSE/RSA au Conseil général de l'Isère de juillet 2009 à décembre 2010
- depuis le 1er janvier 2011 : Ville de Romans-sur-Isère (26) - Directeur de la Mairie annexe Est (depuis février 2012) & Responsable du service Politique de la ville
- IEP Grenoble de 2005 à 2009 : section Politique et Economie sociales puis Master « Ville, territoires, solidarités »

Romain ARNAUD
Afficher son courriel

17/06/2013
      

index des portraits

Index des 217 portraits







 

 

 

  

 

 

Facebook LinkedIn Viadeo