Accueil | Contact |

Sciences PO Grenoble, 1er réseau,
après Paris, avec 13 500 diplômés !

 
IDENTIFIEZ-VOUS
Choisissez votre espace :
 
Espace diplômés
 
Espace étudiants
 
Espace pour les professionnels
 
 
Pas d'identifiant ?
Oubli de l'identifiant ?

 
Nos partenaires :

 

  « La direction de contenu »

 

Après 8 ans dans la communication, dont 6 ans en agence d’événementiel, Agathe Caillette-Régent (2001 PO) a décidé de lancer sa propre activité, en freelance. La communication, l’événementiel, les élèves de l’IEP connaissent. Mais sa profession d’aujourd’hui est moins connue. Elle nous éclaire sur son activité : la direction de contenu.



La direction de contenu, en quoi ça consiste exactement ?

Cela signifie que je conseille et accompagne mes clients, agences ou annonceurs, dans la conception de leurs messages. Je m’occupe spécifiquement du fond, que ce soit dans la conception d’un document de communication ou d’un événement.


Votre activité principale c’est la rédac chef en événementiel. On connaît le travail d’un rédac chef dans la presse, mais dans l’événementiel, quel est votre rôle ?

Je travaille sur des événements corporate, type conventions, congrès, séminaires... depuis la conception du déroulé, la préparation de chaque discours jusqu’aux répétitions. Je conseille les intervenants, le plus souvent des dirigeants, pour mettre en forme leurs interviews, je prépare les questions des animateurs, rédige des scripts lorsqu’il y a des vidéos, bref j’interviens sur tout ce qui véhicule les messages souhaités.


C’est un peu comme du coaching ?

Il y a une dimension de coaching car au delà d’aider les intervenants à structurer leur discours, je leur donne aussi des clés en matière d’expression orale et de force de conviction mais le coaching c’est une démarche individuelle alors que moi, je gère l’ensemble des contenus d’un événement. Je dois m’assurer de la cohérence des différentes interventions, de la fluidité de l’ensemble, du sens général.


Qu’ont à gagner les entreprises qui font appel à vous ?

Donner du sens à leur événement, et surtout de l’impact dans la durée. Le plus important dans un événement, c’est ce qu’on en retient. Les conventions, les séminaires, ce sont souvent des budgets conséquents, mais à quoi sert un tel investissement si les gens ne se souviennent pas de ce qu’il s’est dit ? Sans travail sur le fond, un événement reste une coquille vide. D’ailleurs, je propose le plus souvent à mes clients de leur réaliser une enquête post convention, ils peuvent ainsi mesurer l’impact des interventions et ce que le public a retenu.


Comment en êtes vous arrivé à cette activité ?

J’ai commencé mon parcours dans l’événementiel chez Publicis où j’ai intégré une cellule dédiée au contenu, j’ai eu la change de travailler sur des conventions de dirigeants pour Total par exemple, ou Arcelor qui était en plein rachat par Mittal, c’était captivant... En parallèle, j’ai de plus en plus pris la casquette de chef de projet pour avoir plus de connaissances « terrain ». J’ai intégré une autre agence, Sagarmatha, où les projets étaient plus variés. J’ai organisé quantité d’événements, répondu à de nombreux appels d’offre. J’ai adoré la créativité, le rythme à 200 à l’heure, mais en tant que chef de projet senior, j’avais beaucoup moins de temps pour approfondir les aspects de contenu, épauler les intervenants. Après 3 ans, j’ai décidé de revenir à mes premières amours, en ayant maintenant une vraie vision d’ensemble sur un événement.


Et aujourd’hui, qu'est ce qui vous passionne le plus dans votre travail ?

D’abord j’adore l’événementiel, j’aime le côté coulisses, secrets de fabrication, le stress quand on lance le décompte... et le soulagement quand ça se termine sous les applaudissements. Il y a une vraie satisfaction à voir un événement se concrétiser. J’aime aussi beaucoup toute la technique, les gens qui font le son, la lumière, la vidéo sont des artistes ! Mon activité est aussi très riche en rencontres, les intervenants que je conseille sont de hauts dirigeants qui m’expliquent leurs problématiques, c’est à chaque fois une histoire passionnante. C’est une chance de pouvoir rencontrer des gens exceptionnels, comme par exemple récemment pour une convention où l’un des intervenants était Robert Badinter. Chaque événement est différent, on ne s’ennuie jamais. Et quand je ne suis pas rédac chef, je fais de la conception rédaction pour des plaquettes, des affiches, des recommandations pour les agences… chaque mission est une nouvelle aventure.


Pas trop dur de devenir freelance après 8 ans en entreprise ?

C’est vrai qu’il faut oser sauter le pas ! En fait, c’est idéal quand on a déjà un réseau, ce qui était mon cas après 6 ans en agences. Et puis il y a des avantages : j’apprécie énormément d’être autonome, d’avoir plus de souplesse pour gérer ma vie de famille, et plus de temps pour ma passion, la cuisine. En revanche, il faut savoir faire avec les creux, parfois les annulations. Mais au final, pouvoir prendre en main son avenir professionnel, c’est un défi très enthousiasmant. Administrativement, le statut auto-entrepreneur permet de se lancer assez facilement, c’est une première étape idéale avant de monter prochainement mon entreprise.


Sciences Po, c’est une bonne porte d’entrée dans l’événementiel ?

Dans l’événementiel, il y a des gens qui viennent de tous les horizons. Il y a maintenant plusieurs masters dédiés donc on peut miser sur ce type de parcours mais ça reste un domaine très ouvert. Ma formation à Sciences Po a été un réel atout pour mon activité dès le début, et encore aujourd’hui. Il faut pouvoir s’imprégner de l’univers d’un client en un temps record, s’approprier ses problématiques, ses enjeux. Ensuite, pour donner de la force à une intervention, il faut savoir ordonner et structurer les idées, les agencer de manière à ce que la démonstration soit claire et convaincante. Tout cela, c’est ce qu’on acquiert sur les bancs de l’IEP. Et ça ne s’oublie pas !


Agathe Caillette-Régent
06 64 83 30 20
agathe.caillette@gmail.com

03/05/2012

 

      

index des portraits

Index des 217 portraits







 

 

 

  

 

 

Facebook LinkedIn Viadeo