Accueil | Contact |

Sciences PO Grenoble, 1er réseau,
après Paris, avec 13 500 diplômés !

 
IDENTIFIEZ-VOUS
Choisissez votre espace :
 
Espace diplômés
 
Espace étudiants
 
Espace pour les professionnels
 
 
Pas d'identifiant ?
Oubli de l'identifiant ?

 
Nos partenaires :

 

  « National Project Manager »

 

Magali MALHERBE, née BOURDAT – EPS 1997

Je suis Magali MALHERBE, connue sous mon nom de jeune fille BOURDAT durant mes années passées a Sciences-Po Grenoble, de 1994 à 1997. En juin 1997, j’obtiens mon diplôme Sciences-Po, section Economie et Politique Sociales. Durant ma dernière année, je tente de partir en Ecosse avec le programme Erasmus mais mon dossier est refusé car mon « anglais n’était pas assez fluide ». Du coup me voici sans réelle perspective pour l’année suivante que je voulais enrichissante, loin des livres et de la théorie ! Ce refus sera un coup du destin qui me lancera sur la trajectoire de ma vie adulte, bien loin de ce que mon imagination avait pu produire.

En 1998, alors âgée de 20 ans, je décide de partir avec l’association American Field Service (AFS) pour un programme de volontariat de 6 mois. Cette décision me conduit à Port Elizabeth en Afrique du Sud, alors dirigée par Nelson Mandela. Je travaille pendant 6 mois dans une association locale de promotion et de défense des droits de l'homme. Je découvre la double réalité de l’Afrique du Sud post-apartheid, où le tiers-monde et le développementextrême entrent en collision à l’angle de certaines rues, et où le poids de l’histoire raciale pèse lourd. Je rencontre aussi celui qui deviendra mon mari, alors étudiant en architecture. Le retour à Grenoble pour un DESS en Gestion du Développement est une année riche en acquis académiques et rencontres amicales.

En 2002, m'étant installée en Afrique du Sud avec mon mari sud-africain, je suis extrêmement touchée par le problème des orphelins du Sida, qui devient de plus en plus critique, notamment dans les zones rurales. En mai 2002, en partenariat avec une infirmière à la retraite, je crée une association de soutien aux enfants orphelins ou en situation vulnérable, spécifiquement en zone rurale. L'association s'appelle Children of the Dawn (Les Enfants de l'Aurore) et débute avec un projet-pilote soutenant 10 enfants. J'ai alors 24 ans. Très vite, notre travail s'avère essentiel à la survie et au bon développement d'un nombre grandissant d'enfants sud-africains. En 2006, pour faire face à des besoins urgents, nous professionnalisons l'association et j'en deviens la directrice, employée à plein temps. A travers plus de 20 centres d’accueil de jour, nous offrons un soutien holistique à nos bénéficiaires : couverture des besoins de base (nutrition, santé, soutien scolaire) mais surtoutaccèsa des activitéséducatives et ludiques. Notre but est de donnerà nos jeunes les outils pour se construire et devenir des citoyens actifs, en bonne santé et capables de se prendre en charge. Aujourd'hui Children of the Dawn prend en charge 845 enfants orphelins du Sida ou en situation vulnérable dans 8 zones rurales sud-africaines. Nous sommes fiers de compter nos 11 premiers étudiants. Plus de 10 ans de travail et d'engagement commencent à donner des résultats fantastiques, avec des jeunes qui pourront sortir de la pauvreté et entraîner avec eux toute leur famille. Le grand combat de ma vie adulte commence à payer !

Le 6 mars dernier, j’ai eu l’honneur de me voir attribuer le Trophée des Français de l’Etranger 2014, catégorie Humanitaire et Social pour mon travail avec Children of the Dawn. Cet évènement était organisé par Le Petit Journal et placé sous l’égide de Mme Helen Conway-Mouret, Ministre déléguée chargée des Français de l'étranger. J’ai reçu ce Trophée le 6 mars dernier lors d’une magnifique soirée organisée au Quai d’Orsay et je suis très heureuse de l’avoir ramené en Afrique du Sud, pour nos 845 bénéficiaires. Nos enfants ados étaient surs que j’allais gagner ! Du point de vue professionnel, ce Trophée valide la qualité de notre travail en faveur des orphelins et enfants vulnérables d’Afrique du Sud et nous ouvre de nouvelles portes. Au point de vue personnel, ce Trophée est une reconnaissance de plus de 10 années de travail intense mais aussi un encouragement pour continuer ma tâche, alors que nos premiers étudiants écrivent l’histoire de notre succès.


Magali Malherbe
Afficher son courriel

magali@childrenofthedawn.org.za
www.childrenofthedawn.org.za
Facebook : @Children Of The Dawn
Twitter: @Childrenofdawn
YouTube 1: http://www.youtube.com/watch?v=Z-Qh2MTsWfc
You Tube 2: http://www.youtube.com/watch?v=X8REZEhNMyY

 

06/05/2014
      

index des portraits

Index des 217 portraits







 

 

 

  

 

 

Facebook LinkedIn Viadeo