Accueil | Contact |

Sciences PO Grenoble, 1er réseau,
après Paris, avec 13 500 diplômés !

 
IDENTIFIEZ-VOUS
Choisissez votre espace :
 
Espace diplômés
 
Espace étudiants
 
Espace pour les professionnels
 
 
Pas d'identifiant ?
Oubli de l'identifiant ?

 
Nos partenaires :

 

  Le Château de Piote

 

Virginie Aubrion, 1979 EF

Après une quinzaine d’années passées dans l’industrie agro alimentaire en tant que chef de produits, directeur marketing puis responsable de la diversification externe, Virginie Aubrion (éco fi 1979 née Michel) s’est installée pour des raisons de santé de son mari dans le bordelais pour reprendre une exploitation viticole.

Le défit a relever n’est pas des plus simples ! En 3 mois, il faut reconstruire le chai abandonné depuis plus de 15 ans, remettre de l’ordre dans la vigne, apprendre à faire du vin à conduire un tracteur à changer une roue, créer un nom de château, des visuels et se familiariser avec la terre ! ….Pour la maison, (sans eau, sans salle de bain, sans cuisine) ce sera pour plus tard et les premières vendanges se font sous la tente ! Un seul objectif : faire du bon vin, sain, a prix abordable.

Très rapidement, Virginie Aubrion arrive a bien vinifier en blanc, rouge, rosé, clairet en appellation Bordeaux et Bordeaux supérieur. Dès la première année, le Château de Piote commercialise 15 000 bouteilles. L’intérêt de la région bordelaise nous dit Virginie Aubrion est, que tout tourne autour du vin et si vous le souhaitez, vous pouvez facilement vous instruire. La chambre d’agriculture est très présente, les sociétés de produits phytosanitaires sont de véritables professionnels toujours prêts à aider, la lecture est abondante et bien faite. La seule chose à ne pas faire : demander à son voisin, surtout lorsqu’on est une femme, travaillant seule (son mari travaille à l’extérieur) et que l’on arrive de la région parisienne !

La passion a vite eu raison de toute la famille qui s’est donnée nuit et jour à ce projet. Les amis également sont présents. Surtout pendant les vendanges- véritables rencontres internationales - A force d’un travail sans répits les objectifs sont atteints : le vin est hissé au haut des palmarès des plus grands guides professionnels, le prix est très abordable, seule ombre au tableau, la crise du vin fait que la commercialisation est difficile l’équilibre financier est loin d’être atteint 10 ans après !

Mais le vin, c’est magique rajoute Virginie Aubrion, c’est un produit que l’on « vit » réellement, que l’on sent, ressent et bichonne. On lui donne la vie, le voit naître, le déguste, le hume et le … partage. On offre du plaisir ! Notre joie : c’est de cultiver la terre, de produire et d’offrir ce même plaisir. Et même si elle ne pensait pas 10 ans après son installation être obligée de tailler tout l’hiver plus de la moitié de la propriété soit 5 Ha et faire 50 000 km par an avec sa petite camionnette jaune , l’intégration est réussie car elle dit connaître une qualité de vie et surtout faire connaître à ses enfants cette qualité de vie exceptionnelle.

J’ai eu 6 enfants, avec le vin, chaque année, je retrouve la joie de mettre au monde 6 nouvelles cuvées !


Interview tirée du Magazine n°41 (Décembre 2008)

      

index des portraits

Index des 217 portraits







 

 

 

  

 

 

Facebook LinkedIn Viadeo