Accueil | Contact |

Sciences PO Grenoble, 1er réseau,
après Paris, avec 13 500 diplômés !

 
IDENTIFIEZ-VOUS
Choisissez votre espace :
 
Espace diplômés
 
Espace étudiants
 
Espace pour les professionnels
 
 
Pas d'identifiant ?
Oubli de l'identifiant ?

 
Nos partenaires :

 

  « Attaché Politique »

 

Camille CHAUSSINAND - Master CPI (double diplômé en septembre 2014)

Après avoir fait une licence en Information – Communication, cumulé avec deux années en Histoire, j’ai intégré Sciences Po Grenoble en 2012 pour effectuer le double master Communication Politique et Institutionnelle en partenariat avec l’Institut de la Communication et des Médias. Une jeune formation montée par Emmanuel Taieb, brillant professeur agrégé de Science Politiques.

L’exercice de la communication jumelée avec ma passion pour la politique faisant sens. C’est alors que j’ai débuté à militer au côté d’une formation politique sur l’agglomération grenobloise et le département isérois. C’est ainsi qu’en parallèle avec mes études, je suis devenu chargé de communication au sein de ce même parti pour pouvoir m’ancrer réellement sur ce territoire et préparer en amont ma sortie du diplôme et mon orientation professionnelle.

Il faut tout de même prendre conscience, avant d’effectuer ces démarches, que le milieu politique peut fermer des portes certes, mais il peut aussi en ouvrir contrairement à certaine spéculations. J’ai ainsi décidé de faire mon stage de fin de cursus dans le privé pour avoir une connaissance du monde de l’entreprise, une expérience non-négligeable chez Schneider Electric qui m’a permis de connaitre les rôles de la communication et du marketing à l’échelle d’un groupe international.

Mais à l’immédiate fin de ce stage, j’ai trouvé un emploi pour ce qui a été ma première fonction de collaborateur politique. De toute manière, si notre volonté est de laisser se construire une passion politique innée, il faut en premier lieu manifester ses propres valeurs et agir dans le sens de l’intérêt généralen s’impliquant dans la vie publique.

Les expériences passées m’ayant permis de connaitre les acteurs importants de ce département, travailler à ce qui était encore le Conseil Général de l’Isère me paraissait une mission réalisable. J’ai ainsi conseillé et accompagné les élus de la Majorité départementale jusqu’en mars 2015, période qui a vu un changement de gouvernance du Département.

J’ai tout de même décidé de continuer et de tenter de relever le défi qui est de travailler pour un groupe d’élus d’opposition, récemment élus, pour certains nouvellement élus. Les tâches ne sont pas les mêmes et l’implication non plus mais le challenge est important et permets de se construire une expérience supplémentaire. Je continue aujourd’hui en m’impliquant également au sein du groupe de la majorité au sein de La Métropole de Grenoble.

Ce chemin s’est établi rapidement, en parallèle avec mes études à Sciences Po, et je pense pouvoir dire que ces aventures politiques, qu’elles soient professionnelles ou militantes, apportent des compétences et des connaissances polyvalentes difficiles à obtenir dans un autre milieu.

Le réseau que j’ai eu la chance de développer, s’est formé à partir d’une rencontre avec un ancien élève de la promotion qui précédait la mienne. Déjà investit dans le milieu politique, il m’a permis de participer à des café-débats et à des échanges entre élus au sein d’instances internes au parti. Mon premier stage et mon emploi de chargé de communication ont donc formé par ces premières expériences militantes grâce au réseau Science Po qui s’avère nécessaire et très important pour faire des connaissances qui peuvent servir à n’importe quel moment.

 

Camille CHAUSSINAND
Afficher son courriel

 

04/01/2016
      

index des portraits

Index des 217 portraits







 

 

 

  

 

 

Facebook LinkedIn Viadeo