Accueil | Contact |

Sciences PO Grenoble, 1er réseau,
après Paris, avec 13 500 diplômés !

 
IDENTIFIEZ-VOUS
Choisissez votre espace :
 
Espace diplômés
 
Espace étudiants
 
Espace pour les professionnels
 
 
Pas d'identifiant ?
Oubli de l'identifiant ?

 
Nos partenaires :

 

  « Réalisatrice de films professionnels »

 

Stéphanie GIRERD (1991 PO)



A 44 ans, Stéphanie Girerd signe son premier long-métrage en tant qu’auteur et réalisatrice. « Africaine » est sorti dans les salles le 11 février 2015.

Diplômée de la promo 1991, section politique, elle participe à des tournages dans la région Grenobloise dès 1989 (« Rei Dom » de JC Gallotta), et fait son mémoire de fin d’Etudes à l’IEP sur « La notion de chef d’œuvre en philosophie appliquée au cinéma ».

Son diplôme en poche, elle obtient des équivalences pour poursuivre une maitrise pratique d’Etudes cinématographiques à Paris VIII, dans le cadre de laquelle elle réalise son premier court métrage à Montréal au Québec, et en parallèle, un DEA d’Histoire et Théorie du Cinéma à la Sorbonne-Port Royal.

Pendant toute cette période, elle continue de travailler comme assistante à la réalisation ou régisseuse adjointe sur des clips (Michel Gondry), des téléfilms (Robin Davis), et des courts-métrages (Siegrid Alnoy). En 1994, elle saute le pas et devient intermittente du spectacle.

Pendant 8 ans, elle alterne les contrats d’intermittente sur des longs-métrages (Christophe Blanc, Valérie Lemercier), et la réalisation ou l’écriture de ses propres projets (courts et longs-métrages).

Mais en 2002, la production de son premier long-métrage est brutalement arrêtée trois mois avant le tournage, par la perte d’un partenaire financier (« crise de C+ » / arrivée de Jean-Marie Messier). Stéphanie Girerd repart alors en formation professionnelle, et devient parallèlement coach pour comédiens (Cours Florent et téléfilms, notamment pour Ruggero Raimondi et F2), et scénariste pour le cinéma et la télévision. Ces activités plus sédentaires lui permettent d’avoir deux beaux enfants, Juliette en 2004, et Ulysse en 2009.

Cependant, elle n’oublie pas ses projets de long-métrage, et après avoir décroché des sélections avec son nouveau scénario au Festival international des scénaristes en 2006, aux ateliers Equinoxe en 2008, l’aide à la réécriture du CNC en 2007, et l’Avance sur recettes en 2009, elle tourne enfin son premier long-métrage fin 2012, sorti début 2015.

« Africaine » a reçu le prix du public au Festival International de Films panafricains de Cannes en 2014, et a été sélectionné aux Festivals Regards sur le cinéma du Monde et au Fespaco 2015.

Par ailleurs, elle continue sa carrière de scénariste et devient directrice de collection sur les fictions courtes de day-time de TF1.
 

Stéphanie GIRERD
Afficher son courriel


15/06/2015
      

index des portraits

Index des 217 portraits







 

 

 

  

 

 

Facebook LinkedIn Viadeo