ADSPO

 

 

 

« FORMATEUR - ENSEIGNANT »

 

Alexandre SCAPPATICCI (2011 EF)

Bonjour Alexandre, peux-tu nous décrire ton parcours depuis le bac ?

Bonjour à toutes et à tous,
Après un BAC ES, j’ai fait le tour du système éducatif français (prépa, fac, cours par correspondance, etc.), puis j’ai intégré Sciences Po Grenoble, au moment où l’institut faisait encore partie du concours commun avec les IEP d’Aix et de Lyon.
J’ai intégré la section éco fi, puis le module de management des organisations, ce qui m’a permis de faire un mémoire sur la création de certitude sportive et économique dans le sport professionnel.
Enfin, j’ai intégré le master IJF – CT pour avoir la possibilité de passer trois semestres en stage, et pour mieux appréhender la sphère administrative et politique.
Depuis que je suis diplômé, je suis à mon compte sous différent statuts : travailleur à domicile indépendant, entrepreneur, etc.
Et j’ai entrepris un nouveau cycle de formation ces dernières années qui visent à me certifier dans différents aspects de l’accompagnement individuel : l’année dernière, j’ai ainsi été certifié par l’EM Lyon sur les émotions, et cette année, je vais suivre un cycle de formation à Grenoble Ecole de Management.

Pourquoi as-tu choisi Sciences Po ?

Comme beaucoup j’imagine, je n’avais pas une idée précise sur ce que je comptais faire par la suite,et j’étais passionné par la politique, la géopolitique et l’économie.
De ce fait, Sciences Po est apparu très vite comme la meilleure possibilité pour approfondir ces domaines et accroître mon engagement politique.

Quels sont les professeurs qui t’ont le plus inspiré lors de tes années iepiennes ?

B.DERROUCH et C.HAON. Ils ont clairement contribué à donner une touche entrepreneuriale à mon parcours.
En outre, leur posture respective m’ont profondément inspiré dans mon activité professionnelle actuelle.

Justement qu’elle est telle ?

Comme je vous l’évoquais précédemment, je suis actuellement à mon compte.
Et dans ce cadre, j’exerce mon activité dans trois secteurs :

• d’une part, dans la formation du niveau bac pro à bac+5, et dans la formation pour adulte,
• d’autre part, dans l’accompagnement individuel,
• enfin, dans la gestion immobilière.

Pour toi, qu’est-ce qu’un entrepreneur ?

C’est se souvenir que les avions décollent toujours face au vent, et qu’ainsi toutes les contraintes et tous les obstacles peuvent être transformés en opportunité.

C’est comme cela que tu t’es mis à ton compte ?

Oui tout à fait.
Je n’avais pas prévu de créer ma structure, ou du moins pas aussi vite. Ce qui s’est passé c’est qu’avec la crise économique, les entreprises avaient gelé leurs embauches, tout comme les collectivités territoriales.
Par conséquent, la peur du trou dans mon CV m’a poussé à m’essayer dans une activité professionnelle que j’avais toujours envisager de tester : l’enseignement et plus précisément le cours individuel.
Sous statut de travailleur à domicile et sous couvert de faire de l’économie, de l’histoire ou du français, je faisais essentiellement du coaching et du travail motivationnel.
Par la suite, l’arrivée de F.Hollande a changé les règles du jeu. Au début de son mandat, il avait envisagé de diminuer fortement voire de supprimer complétement la réduction fiscale de 50% liée aux travailleurs à domicile, donc ça m’a poussé à modifier mon approche et à beaucoup plus envisager de travailler en B to B.
Ainsi, j’ai créé ma structure et j’ai commencé à dispenser des formations dans des établissements du supérieur.
Par la suite, beaucoup d’avancées ont été faites suite à des portes que j’ai d’abord trouvées closes.

Où enseignes-tu ?

J’ai collaboré et/ou je collabore encoredans différentes grandes écoles de commerce de Lyon, dans des universités de la région, en prépa et en BTS.
Et je suis actuellement en discussion pour collaborer avec une école d’ingénieur lyonnaise.
En parallèle, j’ai fait et/ou je fais partie du jury de recrutement d’une dizaine d’établissements du supérieur.

Tu cites de nombreux établissements scolaires mais aucun IEP, souhaiterais-tu un jour y intervenir ?

J’adorerai !

Sur quels modules de formation interviens-tu ?

Si au départ, mon background et mes goûts m’ont orienté essentiellement sur l’économie, les rencontres, l’envie, la volonté et les opportunités m’ont poussé à développer une offre assez éclectique. Et d’ailleurs, Sciences po a clairement contribué à faire de moi une sorte de couteau suisse de l’enseignement.

Ainsi, avec toujours un angle d’approche orientée business ou plus largement efficacité et efficience dans la vie professionnelle, je dispense des cours dans les matières suivants :
- Coaching écrit (amélioration de la syntaxe, de l’orthographe et des techniques argumentatives),
- Coaching oral (les principales techniques de la prise de paroles en public),
- Méthodologie de recherche (dans le cadre des mémoires et des rapports de stage),
- Introduction à la gestion de projet (en co animation au travers de seriousgames),
- Réalisation d’enquête marketing (réalisation d’enquête de marché et/ou de satisfaction pour des entreprises du secteur secondaire ou tertiaire, par le biais d’outils quantitatifs et/ou qualitatif),
- Sciences économiques et sociales (introduction à la micro et à la micro économie),
- Introduction à la vie d’entreprise (droit, gestion et compréhension des attentes du monde professionnel),
- Culture générale,
- Techniques de recherches d’emploi (CV, LM, préparation aux entretiens),
- Préparation au grand oral,
- Préparation aux concours des ESC et des IEP,

Regrettes-tu de t’être mis à ton compte ?

Bien au contraire ! Si la vie d’entrepreneur est loin d’être de tout repos, surtout quand les systèmes informatiques de certaines administrations dysfonctionnent (…), elle correspond pleinement à mes aspirations de vie : la liberté, des challenges réguliers, l’enrichissement personnel, humain, et soyons sincère, financièrement, il est possible de plutôt bien s’en sortir.

D’après ton expérience, quelles sont les forces des IEP par rapport aux autres formations ?

A ce jour j’ai pu en identifier au moins deux:
- d’une part, une plus grande capacité à comprendre le monde en prenant en compte un maximum de facteurs grâce aux bases que nous pouvons avoir en géopolitique, en sciences politiques, en économie et en droit;
- d’autre part, concevoir les organisations avec un prisme éthique et philosophique.

Peux-tu nous parler de ta deuxième grosse activité ?

Ca fait une quinzaine d’année que je m’intéresse de manière plus ou moins importante au développement personnel.
Et je me suis vite aperçu dans les cours individuels que je dispensais, que je ne pouvais pas significativement améliorer le niveau des élèves et des étudiants que je côtoyais, sans les aider à accroître leur confiance en eux, et sans co construire avec eux des outils de gestion du stress, des émotions, de bien-être et de performance.
Je suis convaincu qu’en travaillant sur soi, nous sommes plus à même d’appréhender voire de générer les changements économiques, sociétaux et environnementaux qui sont devant nous.

En quoi consiste plus précisément votre activité d’accompagnement individuel ?

Essentiellement en trois volets :

• La préparation aux entretiens professionnels ou des établissements du supérieur,
• Un travail sur les pensées limitantes et sur la motivation,
• Un travail qui vise à reconnecter l’individu avec ses émotions.

Après le passage d’un test (co construit entre des chercheurs en gestion, en psychologie et des top managers, sur le modèle des tests de QI), l’idée est de permettre à chacun d’améliorer son intelligence émotionnelle.

Dans cette optique il s’agit :

• d’établir un diagnostic précis de la maturité émotionnelle d’une personne au travers de 7 capacités émotionnelles clés,
• d’aider à la meilleure compréhension des émotions, des messages qu’elles portent et des actions qu’elles génèrent,
• d’accompagner pour faire évoluer notre rapport aux émotions et les utilisant comme des leviers à l’action, au bien être et à la performance

Pour en savoir plus, comment peut-on te contacter ?

Le plus simple est par e-mail ou par téléphone : alexandre_scappaticci@yahoo.fr, 0760663996

Un message pour nos futurs diplômés ?

Sciences Po est une très belle école, mais il faut bien avoir en tête que c’est un tremplin pour la suite et non pas l’aboutissement du parcours !
Et si on ne vous donne pas les choses, prenez-les voire encore mieux, créez les ! C’est souvent le meilleur moyen d’être en accord avec soi-même.

Merci Alexandre

Merci à vous


Alexandre SCAPPATICCI
Afficher son courriel


 

01/07/2019

 index des portraits

Index des 342 portraits







 

NOUS SUIVRE :

 

  B.P. 48
38040 GRENOBLE CEDEX 9

  Tél.: 04.76.82.60.26

  Courriel : contact-anciens@iepg.fr

 

    Association des Diplômés de Sciences Po Grenoble © 2017 - Mentions légales

Site déposé à la CNIL sous n° 712940. - Fichier enregistré à la CNIL sous le n° 571998.