ADSPO
ADSPO

 

 

 

« Directeur de Cabinet »

 

Pierre-Henri VARENNE, Directeur de Cabinet de la Ville de Migennes (SP 2006)

Peux-tu nous exposer ton parcours ?

Je passe en 2002 avec succès le concours de l’IEP que je souhaitais intégrer depuis le Lycée. Je choisis en 2ème année la section service public par intérêt pour les enjeux territoriaux.
Lors de l’année d’ouverture, j’enchaine un semestre à l’Université de Florence où je suis plus particulièrement des cours sur l’Union Européenne, et deux stages à Bruxelles : le premier au groupe ALDE au Parlement Européen et le second au LYMEC, l’organisation des jeunes du parti politique européen ELDR. Je poursuis mon parcours avec un master 2 d’études européennes à l’Université Libre de Bruxelles.

J’effectue par la suite un volontariat international en administration au service économique régional de l’Ambassade de France à Ankara.

Après 1 an et demi, je reviens en France pour occuper un poste de chargé de mission au cabinet du Président du Conseil Général de l’Yonne, qui est aussi Député. Préparation de la production écrite et orale, ainsi que des visites cantonales sont au cœur de mes missions. Malgré une activité très soutenue, je réussis le concours d’attaché territorial et intègre par la suite les services du Conseil Général. Depuis 2 ans et parce que les missions de cabinet me manquaient, je suis Directeur de Cabinet dans la 5ème commune de l’Yonne.

Quels sont tes missions à la Ville de Migennes ?

Travailler dans une commune de cette taille (7000 habitants) est très formateur. Je suis en effet amené à m’intéresser aux différentes facettes de la vie d’une Ville. Outre la gestion de l’agenda de l’élu pour lequel je travaille (qui est Maire, Président de communauté de communes et Conseiller Général), je fais l’interface au quotidien entre les élus, les services de la collectivité et les habitants. J’ai un rôle de conseil auprès des élus, mais aussi d’animateur de la communication municipale et des évènements qu’elle peut organiser (inaugurations, cérémonie des vœux, commémorations...).

« Jours tranquilles en 89 »

Lorsque j’ai choisi le sujet de mon mémoire en 3ème année à l’IEP : l’agglomération stéphanoise et à ses enjeux politiques, le directeur du séminaire, M. Alain Faure m’a conseillé de lire « Jours Tranquilles en 89 –Ethnologie politique d’un département français » de Marc Abelès. Ce livre est consacré à l’Yonne, son conseil général, ses communes, son personnel politique, avec un chapitre consacré à Migennes…je ne sais pas si c’est un signe du destin, mais cet ouvrage m’a particulièrement marqué, et depuis 6 ans que j’habite et travaille dans l’Yonne, il ne me quitte pas.

Comment envisages-tu ton avenir ?

La formation de l’IEP nous donne des bases solides (capacité de synthèse, pluridisciplinarité…), favorise notre esprit critique et notre ouverture. Mon parcours oscille entre les sujets territoriaux et mon intérêt pour les questions internationales. Je réfléchis à la manière de les concilier dans l’avenir.

Pierre-Henri VARENNE
Afficher son courriel


27/10/2016

index des portraits

Index des 237 portraits