ADSPO

 

 

 

« Chief Operating Officer »

 

Vincent SUBTIL (1990 SP) est Chief Operating Officer à la Société Générale.

Comment passe-t-on de la section Service Publique a une carrière en finance de marché ?

Par ricochets successifs : Ayant peu d’intérêt pour le marketing et la compta j’ai préféré SP a Eco-Fi.Du coup je me retrouve en prépaà Paris un peu par défaut mais avec pourobjectif le concours de la Banque de France. Après deux tentatives sanssuccès, je prends le largepour faire un 3ème cycle en Finance à l’Université de Mannheim en Allemagne.

Grâce à un premier stage en back office, je me faufile dans la brèche naissante et prometteuse des produits dérivés (options sur actions). On me propose un poste de trader et me voilà condamner à maitriser des gaussiennes alors que je me demandais ce que venais faire les cours de statistiques dans notre cursus de 2ème année à l’IEP !

Que conseillez-vous aux jeunes diplômes qui seraient aussi intéressés par une carrière dans le trading ?

Il est vrai que ce parcours serait plus compliqué aujourd’hui car les salles de trading sont maintenant presque exclusivement remplies d’ingénieurs. Par contre les carrières de vendeurs restent des débouchés possibles si vous enchainez l’IEP avec des spécialisations en finance. Tout commence souvent par un stage, une expérience de VIE et avec un peu d’opportunisme cela peut vous mener à une première embauche. Utilisez votre réseau à fond, il ne sera pas trèsétoffé au début mais utilisez toutes vos cartes. La première est celle de l’Association des Anciens : bousculez-nous, interpellez-nous ! Le réseau des Anciens élèves est utilisé par toutes les nouveaux diplômés des grandes écoles. Et même s’il fonctionne en souterrain il est redoutablement efficace. N’ayez pas peur de nous relancer car avec des centaines de mails reçus par jour, on ne fait pas attention à tout.

Qu’est-ce qui permet de faire la différence dans les CV lorsque vous devez choisir un candidat ?

Vous devez avant tout prendre conscience que tous les CV se ressemblent : école de commerce/Sciences Po + stages. Il faut donc vous différencier par autre chose car les recruteurs partiront du principe que vous avez tous le même socle de connaissances. Ajouter que vous étiez trésorier du BDE est bien mais n’apporte pas beaucoup en soi. Il faut raconter une histoire à votre interlocuteur : lui donner une trame de lecture sur votre parcours, une clé de lecture sur votre personnalité.

Expliquez votre engagement pour une action caritative ou pour du sport en compétition. Votre passion pour la musique mais de grâce l’énumération des pays que vous avez visités n’a aucun intérêt.

Et comment se négocie la transition avec une position de COO ?

C’est l’avantage de travailler dans la banque et dans un grand groupe : il y a une multitude de métiers différents, des opportunités en internes et votre réseau fera le reste. N’oubliez pas que votre premier réseau est votre réseau professionnel en interne. Vos collègues ne seront pas tous des amis mais ils sont potentiellement vos managers de demains, pensez-y c’est important dans votre gestion de carrière.

Quel profil faut-il avoir pour être COO ?

Le métier est assez protéiforme et par conséquent les profiles possibles très variés : Project manager ou anciens Front Officer (sales/traders), middle office ou même spécialiste en Système d’information (IT). L’essentiel est de pouvoir être multitâches donc bien organisé.

Ce type de poste est surtout pourvu au sein même des entreprises car il demande d’abord des connaissances sur l’organisation en interne etsur le réseau qui va avec. Il faut donc avoir une première expérience professionnelle au préalable. Par contre, le métier peut être une bonne expérience pour un stage ou un VIE car il vous permettra de vous familiariser avec de nombreux métiers tournant autour des marchés financiers.

Comme je le mentionnais, il y a plusieurs facettes dans le métier de COO : une orientée sur le contrôle et la supervision permanente, une autre plusorientée sur les Technologies de l’information mais encore sur les aspects compliance. Il y a aussi l’aspectProject management pour mener à bien des projets de transformation et enfin aider le mangement dansl’élaboration des stratégies de développement et de pénétration de nouveaux marchés.

Quel est l’étape suivante ? Que fait-on après avoir été COO ?

Une fois encore il existe au sein d’un grand groupe et a fortiori dans le domaine bancaire une multitude de métiers très différents. Une expérience des produits financiers ajoutée a des bases deProject management ouvre la porte àde nombreusesopportunités. Les métiers de la finance sont en pleine mutation et il faut avant tout se montrer agile et être prêt àchanger d’orientation en fonction de la demande du marché. En résumé il n’y a pas de voie tracée d’avance ; les carrières ne sont pas linéaires, mais n’est-ce pas mieux ainsi ?


Vincent SUBTIL
Afficher son courriel


28/02/2017

index des portraits

Index des 255 portraits