Accueil | Contact |

Sciences PO Grenoble, 1er réseau,
après Paris, avec 13 500 diplômés !

 
IDENTIFIEZ-VOUS
Choisissez votre espace :
 
Espace diplômés
 
Espace étudiants
 
Espace pour les professionnels
 
 
Pas d'identifiant ?
Oubli de l'identifiant ?

 
Nos partenaires :

 

  « Responsable reporting »

 

Claire CHARRONT (2010 EF - PPCS IJF OP)
Responsable reporting du groupe Imerys

Mon parcours : du cabinet d'audit au monde de l'entreprise

Je suis diplômée de la section économie et finance, ainsi que du master d’Ingénierie Juridique et Financière – Organisations privées. Ma carrière a commencé lors de mon master 2 effectué en apprentissage chez PWC en service gestion déléguée à Paris. Après mon diplôme, je me suis orientée vers l'audit chez Mazars, toujours à Paris avec des missions diversifiées dans les secteurs du service, de l'industrie et du secteur public. Mes expériences en cabinet ont été très enrichissantes et m'ont permis de développer une grande capacité de travail, beaucoup de flexibilité et d'expérience au sein de clients différents, mais aussi une très bonne organisation. Après quelques années en cabinet, j'ai décidé par la suite de me tourner vers le monde de l'entreprise afin de gagner des compétences « plus pointues et techniques ».

J'ai été contactée par un chasseur de tête pour un poste de chargée de reporting au sein du groupe Imerys, société cotée Euronext A. L'activité d'Imerys est principalement tournée vers l'extraction et la transformation de minéraux tels que des pigments, du talc, du kaolin, etc...C'est un groupe certes peu connu, car nos clients sont les grands noms de l'industrie (et non pas le consommateur), mais nous sommes numéro 1 mondial dans notre domaine. Nos minéraux peuvent se retrouver par exemple dans votre dentifrice, dans votre vaisselle ou encore dans vos peintures. Nous produisons aussi des minéraux à haute résistance qui permettent par exemple de construire vos voitures, etc... Bref, c'est un groupe très diversifié et très dynamique qui a connu une croissance exponentielle ces dernières années grâce à une croissance interne permise par des innovations et à une croissance externe via des acquisitions majeures (la dernière en date étant S&B, le leader européen de la bentonite en 2015).

Qu'est-ce que le reporting financier ?

J'ai intégré Imerys en 2013 en tant que chargée de reporting groupe. Au bout d'un an, je suis devenue responsable du reporting groupe, poste qui requiert plus de responsabilités en termes de management et de formation au sein du groupe.

Le reporting financier a pour objectif de consolider l'ensemble des données financières du groupe, et ce, mensuellement. S'y ajoute aussi une consolidation des données prévisionnelles telles que le budget, les forecasts ou le plan à cinq ans. Ce poste est différent de la consolidation statutaire qui remonte des données comptables. C'est une fonction qui se rapproche davantage du contrôle de gestion, car nous remontons des données de gestion. Cependant le reporting est plus vaste que le contrôle de gestion dans notre groupe, puisque nous travaillons en ayant une vision très globale des données financières que ce soit les données de bilan ou du compte de résultat (résultat opérationnel, résultat financier, BFR, FOCF).

En outre, cette fonction exige une excellente maîtrise des systèmes d'information. En effet, une bonne maîtrise des outils permet de détecter plus rapidement des anomalies et de gagner en efficacité dans nos analyses. Dans la mesure où cette fonction a pour objectif de remonter des informations fiables dans les délais, celle-ci nécessite une bonne curiosité intellectuelle, l'envie de contrôler les données et de les analyser via des outils informatiques fiables et bien maitrisés.

Développer des compétences très transverses

Au sein d'Imerys, ce poste ne se limite pas à uniquement remonter et consolider les données de gestion. C'est un poste très riche, puisque je travaille notamment sur des sujets de consolidation lors des clôtures trimestrielles. De plus, je gère en partie nos outils de gestion. Notre service a une action de formation et d'assistance à ces outils. Cela m'a permis de développer mes compétences en système d'information. C'est une compétence que je n'envisageais vraiment pas d'acquérir à la sortie de Sciences Po. Cependant celle-ci est clairement un avantage dans un grand groupe. Une bonne maîtrise des outils améliore la rapidité du travail et la qualité des analyses. Ce poste m'a appris énormément à ce sujet. En outre, je suis amenée à développer des compétences de management et de formation.

Un poste clé au sein du groupe

Ce poste est vraiment clé au sein du groupe Imerys dans la mesure où je suis l'intermédiaire entre les filiales et la direction financière. C'est un poste très exposé qui nécessite des qualités de communication. En cas d'anomalies, je dois contacter les contrôleurs financiers des divisions, filiales pour correction ou demande d'explications afin de remonter des informations fiables à la direction. Parallèlement, les filiales peuvent me solliciter en cas de difficultés et/ ou afin que je leur transmette aussi les bonnes pratiques du groupe. D'ailleurs, j'anime des formations auprès des nouveaux financiers arrivés dans le groupe. En outre, les données remontées sont présentées à la direction et au comex, ainsi je peux avoir parfois des demandes et analyses particulières en fonction du contexte international, d'une stratégie envisagée, ou en fonction des résultats que je remonte. Mes analyses sont une aide à la décision en complément des analyses communiquées par le contrôle de gestion ou la stratégie. En effet, le reporting est un poste impliqué fortement dans les évolutions de l'entreprise : acquisition, changement d'organisation du groupe... Je suis au courant de beaucoup de projets. Cependant je ne me déplace que très rarement sur les sites de par la nature de ce poste qui est au siège du groupe.

Et la suite ?

Ce poste est une véritable porte d'entrée dans le groupe. On y reste généralement que quelques années. Un passage au sein de la direction financière du groupe a généralement pour suite logique un poste de contrôleur / directeur financier d'une filiale ou d'une division. J'envisage actuellement cette possibilité, mais cela dépendra des postes ouverts en interne et surtout cela nécessite une bonne mobilité géographique. Il est possible néanmoins de rester au siège et de s'orienter vers un poste de consolideur ou de Project manager au sein d'une division.

 

Claire CHARRONT

 

04/01/2016
      

index des portraits

Index des 217 portraits







 

 

 

  

 

 

Facebook LinkedIn Viadeo