ADSPO
ADSPO

 

 

 

« Directrice Générale des Services »

 

Aline MOLLARD, 24 ans, Sciences Po Grenoble 2014 (IJF CT), Directrice Générale des Services de la Commune de Lanslevillard.

Après mon bac économique et social, je me destinais à une licence économie gestionlangues, mais poussée par mes professeurs et mon entourage, je me suis inscrite au concours de sciences po Grenoble que j'ai réussi sans suivre de classe préparatoire particulière. A noter par ailleurs, que je faisais partie des étudiants boursiers sur critères sociaux et au mérite pendant toutes mes études à Sciences Po.

Après la licence générale spécialisation droit public, qui m'a permise de développer ma fibre juridique publique j'aihésité entre le M1"carrières publiques"pour la préparation aux concours et le M1 "ingénierie juridique et financière, option management des collectivités territoriales". J'ai finalement opté pour le second, qui m'a paru plus intéressant car plus concret et professionnalisant, dans la perspective de réaliser mon objectif d'intégrer une collectivité territoriale.

Comment s'est déroulée ta formation et que t’a-t-elle apportée ?

Le master a répondu à mes attentes, notammentgrâce aux stages de longue durée qui permettent une véritableimmersion professionnelle. J'ai également apprécié la pluridisciplinarité de la formation. Les stages et le master ont ainsi confirmé mon envie de travailler pour les collectivités territoriales.

Au cours du M1, j'ai effectué mon stage au sein de l'ASADAC (agence savoyarde de conseil aux collectivités), qui m'a permis de découvrir le travail de conseil auprès des élus et de mettre en pratique à leur service l'expertise développée à science-po sur toutes lesproblématiques quotidiennes auxquelles les collectivités territoriales peuvent être confrontées.

Pour le M2, j'ai effectué mon stage au Département de la Savoie, au sein du service environnement. Ma mission principale consistait à élaborer le volet environnemental de la coupe et du championnat du monde d'aviron organisés àAiguebelette en Savoie en 2014 et 2015. Ce second stage m'a fait découvrir la mise en place de politiques environnementales et la gestion d'événements sportifs d'envergure par une collectivité locale.

Tu as quitté sciences po il y a un an et demi, est ce que tu peux nous raconter ton parcours depuis ?

Avant la fin de mon stage de M2 j'ai commencé à étudier les offres d'emploi sur des postes de direction de collectivités territoriales, principalement dans de petites collectivités, n'estimant pas avoir encore l'expérience suffisante pour des collectivités plus importantes.

Par chance, cette période de recherche coïncidait avec un renouvellement électoral (municipales 2014) qui entraîne toujours de nombreux mouvements de personnel, notamment sur les postes de direction.

J'ai donc rapidement été recrutée par la Commune de Lanslevillard en tant que Directrice Général des Services (DGS). J'ai choisi cette commune autant pour des raisons professionnelles, du fait de l'expérience que ce poste me permettrait d'acquérir grâce à la diversité des problématiques à traiter, que pour des raisons affectives, ayant passé de nombreuses semaines de vacances dans cette commune de montagne pendant mon enfance.

Peux-tu nous en dire plus sur la Commune et tes missions de DGS ?

Lanslevillard est une commune de montagne, située en Savoie, dans la Vallée de la Maurienne, à 1440m d'altitude. Elle est l'une des communes support de la station de ski de Val Cenis. Elle compte 492 habitants permanents, mais peut accueillir grâce à ses nombreux lits touristiques jusqu'à 10 000 personnes en saison.

La Commune emploie 13 agents permanents et jusqu'à 20 agents en saison, avec un budget annuel d'environ 6 millions d'euros. Il s'agit donc d'une petite commune mais qui est confrontée à des problématiques de collectivités de taille moyenne, en termes d'équipements, d'animations, de prévention des risques, notamment pendant les périodes de forte fréquentation touristique.

En tant que DGS mes missions sont très variées et je dois m'investir dans tous les secteurs du fonctionnement de la commune, celle-ci ne comptant que 2 agents administratifs en dehors du poste de direction.

De manière non exhaustive, mes missions portent sur la gestion du personnel (recrutement, évaluation, gestion de la carrière), la gestion des services communaux (service administratif, service technique et agents des équipements de loisirs), le conseil aux élus et la gestion des grands projets de la commune (par exemple sont en cours des projets de rénovation de l'église classée monument historique, un programme immobilier visant à construire un parking, une crèche, des logements saisonniers et permanents et une école,..), le suivi juridique (délibérations, marchés publics, contrats, gestion du patrimoine,...), l'urbanisme (suivi de l'élaboration du nouveau PLU, pré-instruction des permis de construire), la communication, l'élaboration et le suivi du budget, les relations avec les partenaires extérieures (communauté de communes, domaine skiable, office de tourisme, communes voisines, services de l'Etat,..) et les relations aves les administrés pour lesquels la commune reste l'administration "repère" et l'interlocuteur principal.

Tu es une jeune directrice, comment se passent les relations avec les employés et les élus surement plus âgés pour la majorité ?

Il est évident qu'il n'est pas simple de diriger du personnel dès sa sortie d'étude, notamment lorsque les agents sont en place depuis parfois plus de 30 ans. Je pense qu'il ne faut pas chercher à imposer ses idées dès le départ et respecter le travail qui a pu être fait auparavant. Il faut prendre ses marques et la capacité à diriger se développe naturellement au fur et à mesure des dossiers. Malgré tout, si des problèmes sont à régler il faut faire tout de suite preuve de fermeté et ne pas hésiter à affirmer rapidement son autorité.

Par ailleurs, je remarque que je suis souvent la seule femme dans les réunions notamment dans les domaines techniques. Dans ce cas et malgré les quelques remarques" humoristiques" qui ne manqueront pas de fleurir ici ou là il ne faut pas hésiter à montrer qu'une femme peut aussi être compétente sur ces sujets.

Que t'apporte ta formation à sciences po aujourd'hui dans ton travail quotidien ?

Sciences-Po permet indéniablement de disposer debases solides, mais on se rend rapidement compte que la vie professionnelle diffère des enseignements généraux et que la réalité du terrain est parfois bien éloignée de la théorie.

Cependant, la formation de sciences-po et notamment la méthode et la rigueur de travail qu'elle impose à ses étudiants, me permet aujourd'hui de disposer des outils pour répondre aux problématiques auxquelles je suis confrontées au quotidien. Capacité à rechercher l'information, à l'analyser et la synthétiser, la polyvalence, l'habitude de jongler avec différentes matières, sont autant d'atouts acquis à sciences-po et qui me permettent de remplir au mieux mes missions aujourd'hui.

Il y a toutefois un certain nombre de domaines qui ne sont pas ou pas suffisamment enseignées, comme le mangement, la gestion du personnel, les politiques touristiques, et dans lesquels j’acquiers de l'expérience au fur et à mesure.

Quelles sont tes perspectives d’avenir et d’évolution dans cette Commune ?

Un important projet de développement et de rénovation des remontées mécaniques et du domaine skiable est en cours. Je vais suivre ce projet pour le compte de la commune, notamment pour le suivi des procédures administratives.

Par ailleurs, un projet de commune nouvelle a été engagé par les élus (fusion avec 4 autres communes voisines). Je vais accompagner et conseiller les élus dans la réflexion et la mise en œuvre de ce projet qui aboutirait à la création d'une commune de 2000 habitants permanents et près de 20000 lits touristiques. Pourquoi pas obtenir un poste de direction dans cette nouvelle structure dans la continuité de mon poste actuel.



Aline MOLLARD
Afficher son courriel


29/04/2016

index des portraits

Index des 237 portraits