ADSPO

 

 

 

« Secrétaire Générale d’une fédération professionnelle »

 

Sandrine DEVOS, 2003 PES, Secrétaire Générale - European Boating Industry à Bruxelles.

J’ai intégré l’IEP de Grenoble avec une idée en tête, presque une idée fixe : travailler dans l’aménagement du territoire. Et c’est bien l’un des intérêts d’une formation généraliste et aussi riche… sortir de ses idées reçues pour s’ouvrir à de nouveaux horizons. Je me suis progressivement intéressée aux affaires européennes, avec un peu de l’idéal de l’étudiante qui croit profondément dans les bénéfices de la construction européenne (j’y crois toujours). M’apercevant même que cet OVNI qu’est l’Union Européenne défie les préjugés français concernant le lobbying, qui peut être un véritable outil démocratique et qui répond à un code déontologique.

La voie royale pour accéder au monde bruxellois aurait été la section Service Public. J’avais choisi la Section PES. Ce qui était une erreur d’aiguillage de ma part ne m’a pas pénalisée. Les enseignants m’ont soutenue dans mon changement d’orientation et j’ai pu réaliser mon mémoire avec Mr Oberdorff, le « pape » des affaires européennes à l’IEP de Grenoble. Avec le recul, ce parcours atypique m’a même été utile puisque la section PES permet de s’intéresser de près au monde associatif et collaboratif. J’insiste sur ce point de mon parcours car c’est un message aux étudiants qui n’auraient pas choisi la filière la plus adaptée à leurs ambitions : en s’accrochant, et au sein d’une structure telle que l’IEP, tout reste possible.

Après ma formation à l’IEP qui a duré 4 ans (y compris une année Erasmus en Suède), suivie d’un double master en affaires européennes, j’ai complété mon parcours avec deux années professionnelles en Irlande afin d’être parfaitement bilingue.

J’ai passé 8 ans à Bruxelles au sein d’une fédération européenne industrielle en tant que chargée d’affaires puis manager, puis je suis devenue Secrétaire Générale de la fédération européenne des industries nautiques – European Boating Industry (http://www.europeanboatingindustry.eu/). L’industrie nautique européenne est un secteur essentiel au tourisme, fournit 280 000 emplois et génère un chiffre d’affaire de 20 milliard d’euros. 48 millions d’européens pratiquent les sports nautiques. 80% de la législation s’appliquant à l’industrie nautique est initiée à Bruxelles. Il est donc vital pour les professionnels d’y avoir une représentation.

Etre lobbyiste dans ce type de structure implique de convaincre les représentants des institutions européennes du bien-fondé des positions de l’industrie. Il s’agit de bien maitriser les rouages du processus décisionnel et d’utiliser à bon escient un réseau qui se bâtit, s’entretient et s’enrichit au fil des années. Mais c’est avant tout un travail technique, même si on s’appuie sur l’expertise de nos adhérents. D’où l’intérêt d’une formation qui apprend à assimiler rapidement des informations nombreuses et complexes. L’autre versant du métier, c’est d’améliorer les standards de l’industrie, de partager les expériences et de faire vivre le réseau. C’est un aspect politique particulièrement passionnant dans un contexte multiculturel.

La plupart des fédérations européennes, sauf quelques exceptions notables, sont de petites structures bénéficiant de ressources limitées. Très concrètement, cela veut dire qu’il faut être capable de jongler entre des sujets pointus mais aussi d’être extrêmement polyvalent afin de faire vivre l’association. Il n’y a pas de journée type d’un Secrétaire Général entre : les déplacements pour rendre visite aux adhérents afin de maintenir un lien étroit avec leurs priorités et leur actualité et afin de rencontrer les autorités compétentes nationales ; les réunions bilatérales ou groupes de travail avec les représentants des institutions européennes ; l’organisation de conférences et de séminaires ; la préparation des conseils d’administration et des assemblées générales ; la construction d’un positionnement de l’industrie sur les sujets clé ; la communication externe et auprès des membres via les newsletter, les réseaux sociaux ou autres ; l’administratif y compris superviser la comptabilité et les outils informatiques…

Je peux dire en toute honnêteté que la méthodologie acquise au cours de mes années à l’IEP m’a aidée à gérer la diversité et la complexité des sujets auxquels je suis confrontée quotidiennement. Surtout, cette formation ouvre de nombreuses portes, comme en témoigne la diversité des parcours de mes amis avec lesquels je suis toujours en contact.

Sandrine DEVOS
Afficher son courriel


2/11/2017

 index des portraits

Index des 300 portraits







 

NOUS SUIVRE :

 

  B.P. 48
38040 GRENOBLE CEDEX 9

  Tél.: 04.76.82.60.26

  Courriel : contact-anciens@iepg.fr

 

    Association des Diplômés de Sciences Po Grenoble © 2017 - Mentions légales

Site déposé à la CNIL sous n° 712940. - Fichier enregistré à la CNIL sous le n° 571998.