ADSPO

 

 

Partager cette page

 

 

« Cheffe De Service »

 

Clémentine LIOGIER (2018 SP) est Cheffe de service - Université de Nantes.

 

Quel est ton parcours ?

Attachée de la fonction publique d’État, je suis actuellement cheffe de service au sein de la direction des ressources humaines de l’Université de Nantes. Le service que je pilote s’occupe de la gestion et du suivi de l’ensemble des personnel.les enseignant.es de l’Université, titulaires comme contractuel.les (plus de 2 000 personnes). C’est le second poste que j’occupe, après l’obtention du concours des instituts régionaux d’administration (IRA) en 2017 et mon année à l’IRA de Lyon en 2017-2018. Diplômée de Sciences Po Grenoble en 2018, j’ai fait l’IEP en six ans : le bachelor dans le modèle précédent, avec tout de même un semestre Erasmus en Allemagne (Konstanz), une césure en service civique avant le master, et enfin, le master carrières administratives et judiciaires avec l’obtention du concours des IRA dès le M1 (l’année à l’IRA a validé mon M2).

Comment as-tu construit ton projet professionnel ?

Sciences Po nous permet un choix des possibles qui peut être « étourdissant » et on peut passer sa scolarité (et plus !) à se dire : qu’est-ce que je vais faire ? D’autant plus si, comme moi, tout (ou presque) vous passionne. J’ai donc décidé de faire des stages et ce, dès ma première année à l’IEP. Un de mes cours sur la politique de la ville m’a intéressé : j’ai donc creusé en cherchant un stage dans ce domaine. J’ai été prise en stage au sein de la ville de Nîmes, d’où je suis originaire. Ce premier stage a vraiment été décisif pour moi, et j’ai donc décidé que je travaillerai dans l’administration publique. Cela permet d’autant plus de changer régulièrement de domaine d’activité : action sociale, ressources humaines, politiques publiques… J’ai donc orienté mon parcours vers les concours, en prenant également le temps de mener à bien des projets personnels : j’ai fait un service civique au sein du cinéma arts et essai Le Méliès à Grenoble. Une expérience professionnelle et personnelle très enrichissante dans laquelle je me suis énormément épanouie et que je mets toujours en valeur. A mon retour de césure, me voilà embarquée dans la préparation de concours. J’ai fait un stage également très enrichissant et décisif au sein de la communauté de communes du Grésivaudan (Crolles) dans la direction de l’action sociale. Ce stage obligatoire pendant le master m’a également beaucoup apporté et j’estime avoir réussi le concours des IRA (notamment les oraux) grâce à ce stage très formateur, en plus du contenu théorique des cours de l’IEP.

Les réseaux professionnels sont-ils importants ?

J’ai toujours eu un œil sur l’activité des réseaux professionnels, en commençant bien sûr par l’association des diplômés de l’IEP. Pendant mes études, parcourir les portraits proposés me permettait par exemple de mesurer l’étendue des possibles après nos études, de me projeter dans le monde professionnel et d’éventuellement contacter les personnes si j’avais envie de leur poser des questions sur leur parcours (n’hésitez pas à me solliciter, d’ailleurs !). On réalise via les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn qu’il y a régulièrement une personne ayant fait un parcours similaire au nôtre dans la structure dans laquelle on postule ! Il m’apparaît aujourd’hui comme important de développer mon réseau professionnel : je continue de suivre l’actualité de l’association des diplômés de l’IEP, mais également je suis membre du réseau Résonne, un réseau de femmes de la fonction publique en Auvergne-Rhône-Alpes, et enfin, je suis membre du bureau de l’association Sciences Po au féminin, réseau de femmes étudiantes et diplômées de tous les Sciences Po. La question de l’égalité professionnelle se pose évidemment de façon quotidienne, d’autant plus lorsqu’à 27 ans, on a malheureusement déjà fait les frais de remarques sexistes et plus dans son milieu professionnel...

Quel conseil donnerais-tu aux étudiants ?

Ne pas hésiter à prendre le temps de se poser et de réaliser une sorte d’introspection quand il s’agit de notre avenir ! Se demander ce qu’il nous plaît de faire, le type de domaine qu’on aime investir, les enjeux que l’on souhaite appréhender au quotidien…

Clémentine LIOGIER
Afficher son courriel


 

27/10/2020

 index des portraits

Index des 392 portraits







 
 

PLAN DU SITE :

POUR LES ADHERENTS :

L'annuaire des Diplômés
L'annuaire des étudiants
L'annuaire des DRH
L'annuaire des collectivités
L'annuaire des cabinets
Les offres d'emploi

NOUS SUIVRE :




  B.P. 48
38040 GRENOBLE CEDEX 9

  Tél.: 04.76.82.60.26

  Courriel : contact-anciens@iepg.fr

  Association des Diplômés de Sciences Po Grenoble © 2017-2021 - Mentions légales
Site déposé à la CNIL sous n° 712940. - Fichier enregistré à la CNIL sous le n° 571998.

NOUS SUIVRE :

 

  B.P. 48
38040 GRENOBLE CEDEX 9

  Tél.: 04.76.82.60.26

  Courriel : contact-anciens@iepg.fr

 

    Association des Diplômés de Sciences Po Grenoble © 2017-2021 - Mentions légales

Site déposé à la CNIL sous n° 712940. - Fichier enregistré à la CNIL sous le n° 571998.