ADSPO

 

 

Partager cette page

 

 

« Analyste financier junior »

 

Eve MAUDOUX (MGE 2024), Analyste financier junior au sein du Groupe Vicat.

1. Peux-tu décrire ton parcours universitaire et professionnel ?

Mon envie de réaliser mes études supérieures à Sciences Po s’est manifestée très jeune. Cette évidence venait du caractère pluridisciplinaire de ce cursus, qui correspondait parfaitement avec mon caractère studieux et curieux. Après mon baccalauréat ES, j’ai donc fait le choix de réaliser une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) afin de préparer les différents concours d’entrée, ce qui m'a permis d’intégrer Sciences Po Grenoble.

Si les deux premières années à Sciences Po Grenoble étaient assez généralistes et permettaient donc d’acquérir des connaissances dans des domaines très variés (sociologie, histoire, économie, relations internationales, sciences politiques, langues étrangères…), la troisième année se voulait quant à elle dédiée à une spécialisation progressive.

Passionnée par l’économie depuis le lycée, où j’ai participé au Concours Général d'Économie, je me suis dirigée vers le parcours « Gestion Économie Organisation » pour ma troisième année, en parallèle duquel j’ai réalisé une double licence en Économie et Gestion au sein de l’Université Grenoble Alpes. Ce double cursus m’a permis d’acquérir un profil alliant des connaissances globales et généralistes, grâce à Sciences Po, et des compétences plus techniques et précises, grâce à la licence de l’UGA.

Épanouie dans ce cursus spécialisé en Économie et Gestion, le choix du Master Management et Gestion des Entreprises (MGE) devenait une évidence. Au-delà des nombreux domaines qu’il couvre, ce Master a aussi le gros avantage d’être très professionnalisant (6 mois de stage et une année d’alternance).

Intéressée par le monde des entreprises familiales et curieuse de comprendre les spécificités qui découlent de ce caractère familial, j’ai eu la chance d'étudier, dans le cadre de mon mémoire de recherche de 3e année à Sciences Po Grenoble, l’impact du caractère familial sur la gestion des crises exogènes. Ce travail a fait naître chez moi une véritable passion pour ce sujet, qui m’a amenée à intégrer Family & Co pour mon stage de Master 1, un cabinet spécialisé dans le conseil en management aux entreprises familiales, et plus particulièrement à leur actionnariat. C’est dans ce cadre que j’ai pu réaliser une étude nationale sur l’engagement des actionnaires et dirigeants familiaux, mais également accompagner de belles entreprises familiales françaises en tant que consultante junior.

Après 6 mois riches en apprentissages et en expériences, j’ai souhaité renforcer mes compétences en finance, tout en continuant à servir les entreprises familiales, moteur de notre économie puisqu’elles représentent 83% des entreprises françaises. C’est dans ce cadre que j’ai intégré la direction financière du Groupe Vicat en tant qu’analyste financier junior. Étant iséroise, j’accorde une réelle importance à ce groupe familial né en Isère il y a maintenant 170 ans, qui se veut davantage être un groupe multirégional qu’international. En effet, le Groupe Vicat, en tant qu’acteur familial, accorde une importance notable à son impact social. D’autre part, en raison de son secteur d’activité (l’industrie cimentière) générateur d’émissions de gaz à effet de serre, le Groupe investit des moyens humains, techniques et financiers non négligeables dans la réduction de son impact sur les écosystèmes. La prise en compte de ces enjeux, que nous étudions en profondeur au sein du Master MGE, sont d’ailleurs très intéressants à traiter du point de vue financier.

2. Quelles sont les missions de ton poste actuel d’analyste financier junior au sein du Groupe Vicat ?

Mes missions au sein de la direction financière sont très variées. Je contribue aussi bien aux clôtures, qu’à l’analyse des résultats, tout en passant par la confection des budgets ainsi que par l’accompagnement des managers dans leurs dépenses. Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive mais témoigne de la volonté du Groupe Vicat d’investir leurs alternants et stagiaires de missions riches en apprentissages !

3. Pourquoi avoir choisi l’industrie ?

J’ai certes choisi l’industrie, mais surtout une industrie familiale. En effet, les entreprises familiales sont connues pour être soucieuses de leur impact social et environnemental. Elles sont d’ailleurs bien souvent en avance sur ces sujets.

Si sur le volet social le Groupe Vicat a largement fait ses preuves, comme en témoigne notamment son souci de préservation de l’emploi, il est vrai que l’impact environnemental du Groupe est encore perceptible, et que le chemin vers la neutralité carbone n’est pas terminé, même si celui-ci est déjà bien entamé.

On m’a souvent demandé si en tant que nouvelle génération cela ne me dérangeait pas de travailler dans une industrie polluante. J’ai toujours répondu : « N’a-t-on pas besoin de jeunes diplômés soucieux de ces enjeux dans les entreprises pour les accompagner dans ce processus de réduction de leur impact environnemental ? » Ma réponse à cette question est bien évidemment oui. Je considère qu’il est relativement facile de se revendiquer soucieux de ces enjeux et de rejoindre une ONG défendant la préservation de nos écosystèmes. Il est toutefois plus osé d’intégrer une entreprise exerçant dans une industrie polluante, mais qui se veut elle aussi volontaire et soucieuse de son empreinte carbone.

4. Quel conseil donnerais-tu aux étudiants venant d’entrer à l’IEP ?

Tout d’abord, je leur conseille de profiter du caractère pluridisciplinaire de Sciences Po pour se forger une personnalité ouverte d’esprit, adaptable et curieuse. En effet, n’oubliez jamais que les recruteurs cherchent avant tout des personnes motivées, curieuses et disposant de savoir-être, et non pas des encyclopédies. Les temps de professionnalisation en entreprise seront là pour vous permettre d’acquérir les compétences recherchées par les entreprises.

Ensuite, ne négligez pas les opportunités vous permettant de créer des contacts et d’échanger avec des professionnels car à leurs côtés vous apprendrez énormément sur le monde du travail et sur vous-même ! Les entretiens que vous mènerez dans le cadre du séminaire de recherche de 3e année sont, par exemple, des mines d’or en termes de rencontres. J’ai moi-même réalisé mon stage de M1 et mon alternance de M2 dans les entreprises que j’ai étudiées dans mon mémoire de recherche !

Eve MAUDOUX
Afficher son courriel


 

09/10/2023

 index des portraits

Index des 459 portraits







 
 

PLAN DU SITE :

POUR LES ADHERENTS :

L'annuaire des Diplômés
L'annuaire des étudiants
L'annuaire des DRH
L'annuaire des collectivités
L'annuaire des cabinets
Les offres d'emploi

NOUS SUIVRE :




  B.P. 48
38040 GRENOBLE CEDEX 9

  Tél.: 04.76.82.60.26

  Courriel : contact-anciens@iepg.fr

  Association des Diplômés de Sciences Po Grenoble © 2017-2022 - Mentions légales
Site déposé à la CNIL sous n° 712940. - Fichier enregistré à la CNIL sous le n° 571998.

NOUS SUIVRE :

 

  B.P. 48
38040 GRENOBLE CEDEX 9

  Tél.: 04.76.82.60.26

  Courriel : contact-anciens@iepg.fr

 

    Association des Diplômés de Sciences Po Grenoble © 2017-2022 - Mentions légales

Site déposé à la CNIL sous n° 712940. - Fichier enregistré à la CNIL sous le n° 571998.