ADSPO

 

 

 

« DIRECTRICE GENERALE CHU GRENOBLE ALPES »

 

Monique SORRENTINO (1991 SP)

Après une carrière hospitalière diversifiée et des postes à responsabilités exercés en CHU, à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille, puis comme directrice de quatre hôpitaux autour de l’hôpital support de Villefranche-sur-Saône, Monique Sorrentino retrouve avec plaisir Grenoble. Une ville dynamique et attractive dans laquelle elle a effectué une partie de ses études (classes préparatoires aux concours administratifs (ENA) au sein de l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) tout en passant le diplôme Science Po. Elle a ensuite intégré l’Ecole Nationale de la Santé Publique de Rennes (ENSP, aujourd’hui EHESP) où elle est diplômée en 1994.

Sa carrière hospitalière débute au CH du Pays d’Aix (Bouches-du-Rhône) comme directrice adjointe. En 2002, elle rejoint l'Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille (AP-HM) où elle est successivement directrice adjointe à la direction de la stratégie (2002-2005), directrice en charge de la mission urgences/Samu (2002-2008), directrice de l'Hôpital Nord (2005-2010) et enfin directrice du Pôle performance, stratégie, contractualisation et contrôle de gestion au siège de l’AP-HM (2011-2013).

Directrice du CH de Villefranche-sur-Saône et présidente du GHT Rhône Nord Beaujolais Dombes jusqu’au mois d’août 2018, Monique Sorrentino prend aujourd’hui les rênes du CHU Grenoble Alpes, un établissement classé 8e au rang des meilleurs hôpitaux de France (Le Point 2018). « Le CHU Grenoble Alpes assure des missions de service public de haut niveau et joue un rôle majeur dans l’organisation de l’offre de soins de son territoire local, mais aussi de l’Arc Alpin, un bassin de vie de 2 millions d’habitants. Fort de ses 9 500 professionnels, dont plus de 2 000 médecins, le CHUGA accueille chaque année 900 000 patients.  Performant dans toutes les spécialités médicales et disposant d’équipements à la pointe de la technologie, le CHUGA possède de nombreux domaines d’excellence, tant dans la prise en charge médicale que dans la recherche. »

Monique Sorrentino arrive à Grenoble dans une période de mutation importante de réforme du système de santé et où de nombreux chantiers de modernisation sont en cours : nouveau système d’information pour un dossier patient informatisé rénové et communiquant, refonte des blocs opératoires, nouveau plateau technique dédié à la filière urgences vitales, rénovation de l’hôpital Michallon.

En poste depuis le 3 septembre 2018, Monique Sorrentino a pour ambition de formaliser un nouveau projet managérial de proximité en concertation avec l’ensemble des équipes, la gouvernance du CHU Grenoble Alpes (Commission Médicale d’Etablissement et les Doyens des Facultés de médecine et pharmacie) le Conseil de Surveillance, le CTE et le CHSCT.La nouvelle Directrice Générale du CHUGA souhaite également renforcer les synergies existantes au sein de l’écosystème grenoblois. « En lien étroit avec les facultés de médecine et de pharmacie, avec l’Université Grenoble Alpes à fort rayonnement national et international,  avec les nombreux laboratoires de recherche mais aussi avec l’ensemble des partenaires de l’écosystème grenoblois, entreprises et collectivités locales, le CHUGA doit poursuivre ses missions d’enseignement, de recherche et d’innovation de haut niveau. »

 

Monique SORRENTINO
Afficher son courriel


15/10/18

 index des portraits

Index des 316 portraits







 

NOUS SUIVRE :

 

  B.P. 48
38040 GRENOBLE CEDEX 9

  Tél.: 04.76.82.60.26

  Courriel : contact-anciens@iepg.fr

 

    Association des Diplômés de Sciences Po Grenoble © 2017 - Mentions légales

Site déposé à la CNIL sous n° 712940. - Fichier enregistré à la CNIL sous le n° 571998.